Ask the Cows

Bon pour les vaches

C’est une des premières questions qui nous est généralement posée et sa pertinence est indéniable! Dans une ferme typique, les bêtes sont principalement nourries de fourrage ensilé et de grains (1). Nous nous sommes fixé comme objectif de produire le meilleur lait possible et nous avons découvert qu’en faisant appel à des pratiques anciennes de pâturage, nous étions non seulement en train de nous démarquer, mais que cette différence est à la fois bonne pour vous, pour les vaches et pour l’environnement!
Une vache en santé est une vache heureuse, et nous avons à cœur le bien-être de nos bêtes. Conséquemment, et en suivant les recommandations de vétérinaires et spécialistes en nutrition animale, nous avons mis au point un régime alimentaire afin de veiller à la santé de nos vaches! Nous ajoutons des minéraux et de l’amidon à leurs rations pour nous assurer que l’apport en énergie et en éléments nutritifs est suffisant pour la production du lait de même que pour le maintien d’un bon système immunitaire et d’une bonne santé digestive (2). Aussi longtemps que la météo le permet, les animaux broutent une herbe fraîche à l’extérieur, qui compte pour 90 % à 95 % de leur alimentation. Au cours de l’été et de l’automne, nous récoltons du foin afin de le servir à nos vaches durant l’hiver; leur alimentation hivernale est généralement composée à 85 % d’herbe. Nous faisons tout en notre pouvoir pour que le régime de nos ruminants comporte autant d’herbe que possible sans mettre leur santé en péril, et la proportion d’herbe ne descend jamais sous les 80 %. Nous pouvons donc affirmer que nos vaches se nourrissent prioritairement d’herbe douze mois par année – tout un défi pour des bêtes vivant au Canada!
L’estomac d’un ruminant présente un pH neutre, ce qui en fait un milieu idéal pour digérer facilement les fourrages (3). Privilégier un protocole d’alimentation basée sur l’herbe favorise grandement la santé digestive de nos vaches, ce qui donne à leur lait un goût savoureux.
Oui. Les tests de dépistage effectués sur tous les produits Rolling Meadow ne révèlent aucune trace d’antibiotiques. Conformément à la politique du Dairy Farmers of Ontario, nous administrons des antibiotiques aux vaches malades afin qu’elles recouvrent la santé. Nous évitons toutefois de les traire durant les soins. En outre, l’utilisation d’antibiotiques à titre préventif est proscrite.
Oui. Comme tous les produits laitiers canadiens, les produits Rolling Meadow sont issus de vaches élevées sans hormones de croissance.
En tenant compte du climat qui prévaut dans le sud-ouest de l’Ontario, notre saison de pacage dure environ six mois. Les vaches peuvent donc paître dans les champs pendant environ 150 jours, et même plus si Dame nature le permet. Pendant l’hiver, l’alimentation de nos vaches est principalement composée de foin entreposé; nous pouvons ainsi vous offrir la même qualité de produits laitiers provenant de vaches nourries à l’herbe tout au long de l’année!
Nous pensons bien humblement que nos vaches mènent une vie heureuse. Si elles broutent paisiblement à l’extérieur environ la moitié de l’année – tant que la météo le permet –, elles sont traitées aux petits oignons et avec respect et dignité en tout temps. Observez leur sourire béat, ou du moins écoutez leur meuglement de contentement!

Bon pour vous

Le principal bénéfice pour la santé provient du ratio entre les omégas-6 et omégas-3, qui est nettement plus élevé (jusqu’à 300 %) que dans le lait de vaches nourries de façon conventionnelle (5). Réduire la quantité d’oméga-6 et augmenter celle d’oméga-3 permet de profiter davantage des bienfaits de l’oméga-3, soit le bon gras! Il a été démontré que le lait provenant de vaches nourries à l’herbe contient trois fois plus d’oméga-3 que celui provenant de vaches nourries principalement de maïs fourrage, et nous sommes heureux de savoir que notre lait contribue à votre santé (6).

Des études ont également révélé que le lait issu de vaches alimentées à l’herbe contient plus de cinq fois la teneur en ALC que celui produit par des vaches soumises à un régime de ration totale mélangée (7). L’acide linoléique conjugué (ALC) est un gras naturel contenu dans les produits laitiers et certains produits de viande. Des études ont démontré ses bienfaits pour la santé en matière de lutte contre l’obésité, les maladies cardiovasculaires, l’ostéoporose, le diabète, l’insulinorésistance, l’inflammation et certains types de cancers (9, 10).

Au-delà des bienfaits nutritifs mentionnés précédemment, les commentaires de nos clients nous permettent de croire que les produits laitiers provenant de vaches nourries à l’herbe sont plus faciles à digérer.
Vous retrouverez le même bon goût que vous appréciez tant, mais vous percevrez peut-être une texture légèrement plus riche en raison du ratio plus équilibré entre les acides gras oméga. Passionné de cuisine et animateur de l’émission Let’s Eat!, Zane Caplansky a qualifié notre lait entier de « goûteux, riche et onctueux », en comparaison au lait entier ordinaire, qu’il décrit comme « un goût de boîte métallique et semblable au lait écrémé ».
Oui, le lait Rolling Meadow est pasteurisé. Comme le lait cru peut contenir des bactéries néfastes, il est obligatoire de le pasteuriser au Canada afin de pouvoir l’offrir aux consommateurs (4). Le processus de pasteurisation de base de Rolling Meadow consiste à chauffer le lait à une température de 72 °C pendant 16 secondes. Nous chauffons le lait à cette température afin de préserver son bon goût tout en nous assurant de détruire les bactéries pathogènes (11). Comparativement à nos concurrents, qui utilisent des températures de pasteurisation pouvant atteindre 158 °C, nous limitons la température afin de nous assurer de vous offrir le lait au meilleur goût possible.

Notre lait est sensible, gardez-le au frais! Comme notre lait a été pasteurisé à une plus basse température, il est très sensible à la chaleur. Nous recommandons de le garder au frais en tout temps pour vous assurer de le conserver plus longtemps.

Les produits Rolling Meadow sont-ils homogénéisés? Oui, tous nos laits et yogourts sont homogénéisés afin d’obtenir une texture lisse et crémeuse. L’homogénéisation empêche le lait et la crème de se séparer en fragmentant en petites particules les cellules graisseuses. Sans homogénéisation, la crème que contient le lait finit par se séparer et monter à la surface.
Nous recherchons sans cesse de nouvelles façons de fabriquer des produits laitiers sains et savoureux provenant de vaches nourries à l’herbe. Nous utilisons des ingrédients dont vous pouvez prononcer le nom et nous évitons d’ajouter tout produit qui n’est pas essentiel. Nos yogourts nature et kéfirs sont faits à partir de mélanges simples de lait provenant de vaches nourries à l’herbe et de cultures bactériennes actives, et nos variétés aromatisées contiennent du sucre de canne pour les sucrer. Nous croyons en l’importance d’offrir des produits laitiers provenant de vaches nourries à l’herbe de première qualité et nous sommes sincèrement convaincus que vous goûterez la différence.
Les semences plantées dans les champs de nos producteurs actuels ne contiennent pas d’OGM. Il est toutefois possible que les nouveaux producteurs locaux avec lesquels nous concluons des ententes aient utilisé des protocoles d’alimentation différents avant de participer à notre programme; c’est pourquoi dans ce cas, nous ne pouvons garantir que nos produits sont exempts d’OGM. Offrir des produits sans OGM aux consommateurs est particulièrement important pour nous, et nous travaillons en collaboration avec nos producteurs partenaires pour nous assurer que nos produits ne contiennent pas d’OGM en mettant immédiatement en place des pratiques de pâturage sans OGM.
Le kéfir est une boisson lactée aigrie et fermentée. Elle est formée de lait et de cultures bactériennes. Le kéfir Rolling Meadow est fait à partir de lait provenant de vaches nourries à l’herbe et il contient deux millions de cultures bactériennes actives par portion de 250 ml. Le kéfir a des effets bénéfiques reconnus sur la santé digestive et intestinale (12). La consistance du kéfir Rolling Meadow est plus liquide que celle du yogourt, et ce produit est légèrement effervescent. Ajoutez un peu de sirop d’érable ou de fruits frais au kéfir nature pour créer une délicieuse nouvelle saveur!
Tout comme le beurre Rolling Meadow, le beurre Kiwi Pure est fait à partir de lait de vaches nourries à l’herbe toute l’année. Cependant, les vaches qui permettent de produire le beurre Kiwi Pure proviennent de la Nouvelle-Zélande, un pays où la saison de pâturage est plus longue. Nous sommes certains que vous pensez comme nous que ces deux types de beurre sont délicieux, même si leurs caractéristiques diffèrent en raison des dissemblances entre le climat de la Nouvelle-Zélande et celui du Canada. Par exemple, le beurre Kiwi Pure est plus jaune en raison de la forte teneur en bêtacarotène de l’herbe, et il contient 83 % de gras tandis que le beurre Rolling Meadow a une teneur en gras de 80 %.
Absolument! Tous les produits laitiers Rolling Meadow sont certifiés cachères.
Au Canada, la loi prescrit d’ajouter de la vitamine D dans toutes les sortes de lait, tandis que la vitamine A n’est ajoutée qu’au lait écrémé, et au lait partiellement écrémé — même chose pour les laits au chocolat. Nous faisons en sorte de garder nos produits les plus purs possible, tout en respectant les exigences réglementaires.
Oui. Nous utilisons du lait homogénéisé pour préparer notre yogourt grec et notre crème sure.
Cette information indique à quelle date le beurre a été emballé. Réfrigéré, le beurre restera frais pendant les trois premiers mois suivant cette date – s’il est congelé, on parle alors d’une année.

Bon pour l’environnement

Les vaches qui broutent dans les prés engraissent naturellement la terre qui les nourrit, produisant ainsi un engrais durable qui réduit la pollution de l’eau et l’érosion des sols, tout en favorisant la qualité de la terre et la croissance des végétaux (8). Rolling Meadow croit qu’il est important de préserver notre planète, et si cela signifie nourrir nos vaches à l’herbe, nous sommes partants!
Les produits Rolling Meadow ne détiennent actuellement pas de certification biologique. Nous sommes fiers de travailler avec des producteurs locaux qui partagent nos normes strictes en matière de durabilité de l’environnement, de bien-être des animaux et de sécurité sanitaire des produits. À l’heure actuelle, obtenir une certification pour tous les producteurs locaux où notre lait est fabriqué ne serait pas viable, mais il s’agit d’une question que nous examinons de près.
Notre entreprise toute canadienne est fière de travailler avec des producteurs du sud-ouest de l’Ontario. Nous comptons plusieurs producteurs mennonites et d’origine néerlandaise parmi nos partenaires.
Notre lait au chocolat classique ainsi que celui au chocolat noir sont tous deux certifiés équitables par l’organisme Fairtrade Canada. Cela atteste que nos laits au chocolat sont préparés avec du cacao et du sucre produits par de petits producteurs qui respectent les normes établies par Fairtrade Canada. Ces normes ont pour but de protéger les droits des travailleurs employés dans ces plus petites fermes et d’améliorer leurs conditions de travail et de vie. L’organisme Fairtrade appartient à 50 % à ces petits producteurs, leur assurant ainsi un tarif de vente raisonnable pour leurs produits et une prime pour voir à leurs autres besoins. Rolling Meadow adhère à l’idée de produire des aliments de façon intègre; voilà pourquoi nous avons choisi d’utiliser du cacao et du sucre équitables pour la préparation de nos laits au chocolat. Pour en savoir plus sur Fairtrade Canada et ses normes, rendez-vous au Fairtrade Canada.

Pousses

Le principal bénéfice est l’amélioration du ratio entre les acides gras oméga-6 et oméga-3 dans le lait. Réduire la quantité d’oméga-6 et augmenter celle d’oméga-3 permet de profiter davantage des bienfaits de l’oméga-3, un bon gras alimentaire! [5][13] De plus, la consommation de pousses contribue à la bonne santé des vaches. Leur processus digestif bénéficie de cet apport en enzymes actives, et en vitamines A, E et B complexe. [14] En prime, les pousses procurent un petit goût sucré dont nos ruminants raffolent!
De la semence à la pousse, on doit compter 7 jours. Les graines sont laissées à tremper pendant une nuit, pour être ensuite semées le lendemain. Cette façon de procéder amorce le processus de germination. Pendant 6 jours, les semences sont placées au soleil et soigneusement arrosées. Puis, le septième jour, de jolies pousses émergent pour être aussitôt recueillies – au plus grand bonheur de nos vaches!
Aussi longtemps que la météo le permet, les animaux broutent de l’herbe fraîche. Autrement, leur régime est bonifié avec des pousses pour qu’ils conservent une saine alimentation 12 mois par année. La répartition entre le temps où nos vaches broutent au pré et celui où elles sont nourries avec des pousses variera d’une année à l’autre, selon les caprices du climat.
Nous récoltons le foin tout au long de l’été et de l’automne pour l’offrir à nos bêtes durant l’hiver et jusqu’au début du printemps. Nous pouvons donc affirmer que celles-ci se nourrissent prioritairement d’herbe douze mois par année – tout un défi pour une vache vivant au Canada!
C’est le moyen que nous avons choisi pour nous assurer d’offrir un lait de qualité insurpassable, et pour nourrir nos vaches en tout temps de la meilleure manière qui soit.
Nos vaches reçoivent un bon coup de pouce de cet apport en nourriture fraîche et en enzymes actives, qui optimise leur processus digestif et profite à leur santé globale. [13][14]

References

  1. Dairy Farmers of Ontario. (2013). FAQ- Dairy Cattle. Extrait de https://www.milk.org/corporate/view.aspx?content=Faq/DairyCattle
  2. Ontario Ministry of Agriculture, Food, and Rural Affairs. (2011). Trace minerals- Tiny but vital. Extrait de http://www.omafra.gov.on.ca/english/livestock/dairy/facts/minerals.htm
  3. Hall, J. B. (2009). Nutrition and Feeding of the Cow-Calf Herd: Digestive System of the Cow. Extrait de http://pubs.ext.vt.edu/400/400-010/400-010.html
  4. Ontario Ministry of Agriculture, Food, and Rural Affairs. (2013). Info Sheet Protect your family’s health Always choose pasteurized milk. Extrait de http://www.omafra.gov.on.ca/english/food/inspection/dairy/pasteurized_milk_infosheet.htm
  5. whygrassfed.ca. The Facts. Extrait de http://whygrassfed.ca/#the_facts
  6. Couvreur, S., Hurtaud, C., Lopez, C., Delaby, L., & Peyraud, J. L. (2006). The Linear Relationship Between the Proportion of Fresh Grass in the Cow Diet, Milk Fatty Acid Composition, and Butter Properties. Journal Of Dairy Science, 89(6), 1956-1969.
  7. Khanal, R. C., Dhiman, T. R., & Boman, R. L. (2008). Changes in fatty acid composition of milk from lactating dairy cows during transition to and from pasture. Livestock Science, 114(2), 164-175.
  8. California Organic Fertilizers Inc. (2007). 2007 Farming Sourcebook with a focus on Sustainable & Certified Production. Extrait de
    http://foodalliance.org/resources/farming-20sourcebook-202007.pdf
  9. Bialek, A., Tokarz, A., (2013) Conjugated linoleic acid as a potentiation protective factor in prevention of breast cancer. Postepy Hig Med Dosw. Pubmed. Extrait de http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23475478
  10. Basu, Samar, PhD., Jovinge, Stefan MD, PhD., et al., American Heart Association, Supplementation with Conjugated Lnoleic Acid Causes Isomer-dependent Oxidative Stress and Elevated C-Reactive Protein. Extrait de http://circ.ahajournals.org/content/106/15/1925.short
  11. Dr. Angela Fraser, Associate Professor/Food Safety Education Specialist, Clemson University, Clemson, SC. Extrait de http://www.foodsafetysite.com/educators/competencies/general/foodprocessing/processing2.html
  12. Dr. Axe. 7 Kefir Benefits and Nutrition Facts. Extrait de http://draxe.com/kefir-benefits/
  13. Benson, Fay, & Burrichter, Liz (2014). Sprouted Barley Fodder Fact Sheet. Extrait de http://blogs.cornell.edu/organicdairyinitiative/files/2014/05/Sprouted-Barley-Fodder-Fact-sheet-2cobct5.pdf.
  14. Weiss, Bill, The Ohio State University (2013). Update on Vitamin Nutrition of Dairy Cows. Extrait de http://articles.extension.org/pages/25924/update-on-vitamin-nutrition-of-dairy-cows.